Un bodyboarder attaqué par un requin-tigre à Sapinus, un incident très rare

attaques de requins polynésie française
attaque requin
La blessure causée par la morsure du requin. ©Facebook
Ce samedi matin, un bodyboarder a été attaqué par un requin-tigre alors qu'il surfait sur le spot de Sapinus au PK 15 à Punaauia. Sa blessure n'est pas grave mais il a quand même été évacué vers l'hôpital pour y être soigné. A cet endroit, le maire de la commune a pris un arrêté pour interdire la baignade, au moins durant tout ce week-end.

Un bodyboarder a été attaqué tôt ce matin par un requin sur le spot de Sapinus au PK 15 à Punaauia. Sa blessure n'est pas grave, mais cet incident mérite d'être relaté tant ce genre d'événement est rare dans nos eaux.

En tout cas, Huuti Hakalei, le bodyboarder blessé, a eu la peur de sa vie. Il a surtout craint que le requin ne l'attaque une seconde fois. 

Ecoutez-le :

Huuti Hakalei

En fait, le jeune homme n'a pas été réellement mordu par le squale. "Je pense que c'est juste une coupure d'une de ses dents...Mais ce n'est pas un requin qui venait se balader comme ça, il était assez nerveux, il avait faim...Je pense que c'est un requin-tigre d'une taille de 2 m à 2,5 m...J'ai vu les rayures sur le dos du requin".

Ensuite le bodyboarder s'est vite réfugié sur le récif pour tenter d'attraper une vague et revenir vers la plage. 

bodyboarder attaqué par requin
Le jeune homme de retour sur son spot après avoir été soigné à l'hôpital où on lui a fait 10 points de suture. ©Polynésie la 1ère

Une fois sur la terre ferme, les pompiers de Punaauia ont été alertés vers 7h "pour un surfeur qui s'est fait attaquer par un requin...Cela aurait pu être pire, il a juste eu une petite morsure, juste une attaque, il n'y a pas eu plusieurs morsures. On a vite fait les soins, il a été tout de suite évacué vers les urgences de l'hôpital de Taaone", indique Vaiete Samg-Mouit, chef de garde à la caserne des pompiers de Punaauia.

Sur place, comme des jeunes s'apprêtaient à aller à l'eau, "j'ai fait un peu de prévention, en leur disant de ne plus y aller et que j'allais alerter le maire", poursuit-elle.

Baignade interdite

Le maire alerté, ce dernier a aussitôt décidé que le site où l'attaque a eu lieu serait interdit de baignade au moins durant ce week-end. "Je suis en train de prendre l'arrêté pour interdire le nombre de jours nécessaires, le temps d'avoir des éléments plus concrets et pouvoir ouvrir la baignade dans des conditions plus sécurisées", indique Simplicio Lissant. Car selon lui, certains pointent du doigt "des activités de shark feeding (nourrissage de requins) qui en seraient à l'origine...Dans ce coin-là, c'est bien la première fois et on doit s'en inquiéter".

surfeur mordu par requin
C'est dans ce spot que le bodyboarder a été attaqué par un requin. Sa blessure n'est pas grave, mais il a eu la peur de sa vie. ©Polynésie la 1ère

Sur place, l'information n'est semble-t-il pas arrivée à l'oreille de tous. Pour preuve, Grégoire un surfeur n'en a eu "aucune idée, pas du tout informé, j'ai surfé comme d'habitude. Mais ça m'étonnait qu'il n'y ait personne [à l'eau]... Pas rassurant", s'exclame le jeune homme.