Vincent Dropsy : "La reprise de l'économie touristique prévue pour l'horizon 2023"

tourisme polynésie française
Vincent Dropsy : invité café
©polynésie la 1ère
L'invité café du mercredi 29 septembre 2021 est Vincent Dropsy, professeur des universités en sciences économiques.

Deux ans que l'économie polynésienne est frappée du sceau de la Covid. En tête des secteurs à en souffrir : le tourisme, premier pourvoyeur d'emplois.

Les chiffres sont là pour le confirmer :

En 2019, l’ISPF a enregistré près de 300 000 touristes en Polynésie avec une recette de 70 milliards. 2020, une année marquée par la crise covid, la Polynésie a réussi à acceuillir 89 000 touristes pour 28 milliards de bénéfices dans les caisses du Pays.

Le tourisme mondial est lié à la mobilité internationale mais il est aussi associé à la crise sanitaire. La fermeture des frontières n'est pas une bonne idée "les pays comme la Nouvelle-Calédonie ou la Nouvelle-Zélande qui ont fermé leurs frontières cela n'a pas empêché l'arrivée du variant Delta".

D'après l'organisation mondiale du tourisme,la reprise économique est prévue entre 2023 et 2024. On le sait, l'économie polynésienne dépend du tourisme international et de sa dynamique.


L'ouverture du trafic aérien est nécessaire pour favoriser la reprise économique en Polynésie française : "Toutes les études scientifiques démontrent que les petites économies insulaires survivent et prospèrent grâce au tourisme international mais cette ouverture à l'international apporte aussi une dépendance vis-à-vis de de l'extérieur."

Vincent Dropsy est interrogé en direct par téléphone par Ibrahim Ahmed Hazi :

L'invité café : Vincent Dropsy - 29/09/21