polynésie
info locale

La presqu’île récupère d'anciens terrains militaires

gouvernement de Polynésie Taiarapu-Est
Taravao carte
©Google Maps
Dans le cadre du contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD), le maire de Taiarapu-Est Anthony Jamet signe ce lundi 28 janvier, les actes de rétrocessions de trois emprises foncières à Taravao et Tautira.
Les trois sites qui sont rétrocédés par l’Etat sont le Fort de Taravao, la base ionosphérique de Taravao et le centre d’instruction nautique de Tautira. Ces trois terrains sont situés sur le territoire communal de Taiarapu-Est qui en est pleinement propriétaire depuis ce lundi.

« La commune est toujours en réflexion sur les projets potentiels »

Le Fort de Taravao représente une superficie de presque 3 hectares. Six projets sont actuellement en réflexion selon le maire de Taiarapu-Est : une salle polyvalente, une maison de santé pour accueillir les médecins et autres professionnels, un hébergement d’urgence destiné aux femmes violentées, des aménagements sportifs ou encore une offre d’hébergement touristique.

Développer des projets économiques pour créer de l’emploi

Pour l’ancienne base ionosphérique de Taravao, qui représente une surface d’un hectare, les projets encore en réflexion seront orientés vers les activités nautiques. Enfin, pour le dernier site de Tautira, un projet d’hôtel – restaurant familial est toujours à l’étude. Le maire de Taiarapu-Est Anthony Jamet a été interrogé par Ibrahim Ahmed Hazi.

Anthony Jamet parle des projets après la rétrocession

Ce mardi 29 janvier 2019, ce sera au tour de la commune de Mahina de finaliser la rétrocession des anciens terrains militaires sis sur son territoire.
 
Anthony Jamet, maire de Taiarapu Est

 
Publicité