polynésie
info locale

L'un des prévenus de l’affaire Papy Fat vole chez le patron de la gendarmerie

justice tahiti
gendarmerie
©Polynésie la 1ère
H.R est bien connu des services de police avec une dizaine de condamnations à son actif. Il est notamment en attente de son jugement dans l’affaire Papy Fat, ce qui ne l’empêche pas de commettre des délits à la pelle.
Ce lundi matin, le jeune homme de 24 ans devait être jugé par la cour d’assises des mineurs pour le meurtre de Papy Fat, il y a près de 10 ans. Il était mineur au moment des faits. Son procès a été reporté car le prévenu était aussi convoqué l’après-midi en comparution immédiate pour un vol commis le 25 septembre dernier... chez le patron de la gendarmerie nationale, le colonel Frédéric Boudier​​​​​​.


Il était parti chercher des noix de coco...


Le prévenu vit à Titioro et ce jour-là, selon ses propos, il était parti en montagne avec deux mineurs pour chercher des noix de coco. Finalement, cette escapade aboutira au cambriolage d’une maison dans la résidence Vetea. Ordinateur, jumelles, guitare : plusieurs objets sont dérobés. Les policiers chargés de l'enquête ne tarderont pas à trouver des empreintes et à remonter jusqu’au jeune homme qui a finalement été condamné à un an de prison ferme avec mandat de dépôt.
 

Jugé en janvier 2019 pour l’affaire Papy Fat


H.R est toujours en attente de son procès devant la cour d’assises pour mineurs pour vol ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Ses quatre complices, tous majeurs au moment des faits, avaient été condamnés par la cour d’assises en juin dernier à des peines de prison comprises entre 15 et 20 ans. Ils avaient fait appel et seront rejugés durant la première semaine de décembre.
Publicité