Prison avec sursis pour les profanateurs du centre islamique de Tahiti

faits divers tahiti
affaire mosquér
©Polynésie 1ere
Les deux frères accusés d'avoir souillé l’entrée du centre islamique de Tahiti (CIT) avec du sang et une tête de porc fendue, ont été condamnés à quatre mois d'emprisonnement avec sursis et 100.000 francs CFP d'amende.
Quatre mois de prison avec sursis et 100 000 francs CFP d'amende, telle est la peine prononcée par le tribunal correctionnel de Papeete à l'encontre des frères Bourineau reconnus coupables mardi 18 novembre de "provocation à la haine ou à la violence". 

En juin dernier, ils avaient jeté une tête et du sang de porc devant le local du centre islamique de Tahiti, rue Gauguin en plein centre de Papeete. Les deux quadragénaires voulaient ainsi protester contre l'imam Icham El Barkani, soupçonné selon eux de vouloir propager un Islam radical en Polynésie française.
 
Ecoutez la réaction du frère aîné, James Bourineau, recueillie par Alexandre Le Quéré :

affaire mosquée ITW

 
Regardez l'interview de l'avocat de deux accusés, Me Thierry Jacquet :


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live