Marché du terroir : retour à la terre VS Covid envahissant !

agriculture punaauia
marché du terroir / punaauia
©Polynésie la 1ère
La progression constante de la Covid-19 n'a pas l'air de perturber le quotidien des Polynésiens. Elle donne même de nouvelles habitudes à certains. Beaucoup de gens ont notamment envie de cultiver leur petit jardin bio. Les semis étaient donc très prisés, ce samedi 5 septembre, au marché du terroir.
Revenir à l'essentiel, retourner à la terre, redécouvrir que nos mains peuvent nous aider à nous alimenter. Anciennement dans le domaine de la perle, Heinarii Haoatai a développé une nouvelle passion et vend, ce samedi, ses semis au marché du terroir de Punaauia. "Il s'est passé le confinement, le Covid qui nous est tombé sur la tête. C'est l'effet Covid : maintenant je fais des semis. Quand on sait qu'on importe 98% de notre nourriture, ça fait un peu peur", confie cette cultivatrice. 

Au marché du terroir, il y avait des gens de tous les âges et profils. "On a décidé à la maison de planter, de faire son potager pour avoir une certaine indépendance", confie Heiata Akaa, artiste graveur. Ornella Mourtialon, originaire de la Martinique, était également présente ce samedi. "J'aime bien avoir un petit jardin potager et des plantes aromatiques". Parmi les visiteurs, Patrick Howell, ancien ministre de la Santé. "On s'aperçoit que de plus en plus de fruits et autres ont de moins en moins de goût. Ce que chacun plante, il sait ce qu'il met dans le terreau et ça a beaucoup plus de goût". 

La commune aussi y trouve son intérêt : faire se rencontrer les producteurs et ceux qui cuisinent ou fabriquent des produits transformés, et ceux qui cherchent à améliorer l'ordinaire. "On a décidé de faire ce marché du terroir car dans la complexité économique qu'on traverse aujourd'hui on s'était dit qu'il fallait encourager et permettre à ces artisans de venir exposer, de pouvoir vendre" explique Rauhere Bourbe, agent de la mairie de Punaauia. 
 
©polynesie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live