polynésie
info locale

Quand le plastique devient carburant

société tahiti
Quand le plastique devient carburant
Quand le plastique devient carburant ©Polynesie1ere
Considérant que 7% de la production mondiale de pétrole est destinée à fabriquer des plastiques et que ceux-ci ne sont pas biodégradables, des ingénieurs japonais ont mis au point une machine capable d’effectuer le procédé inverse et de transformer les plastiques en combustible.

 Mardi, deux ingénieurs japonais ont présenté cette invention au conseil municipal de Faa'a.Le procédé utilise la pyrolyse. Les déchets sont broyés, chauffés, transformés en gaz puis liquéfiés et raffinés. Un kilo de plastique permettrait ainsi d’obtenir environ un litre de combustible en consommant un KW/h d’électricité. Selon don degré de raffinage le carburant ainsi obtenu serait  à même de faire fonctionner des moteurs diésel.

Reportage de Caroline Farhi et Hubert Liao


Quand le plastique devient carburant par 1ere-polynesie

Le procédé de transformation

Les travaux du chimiste se basent sur un raisonnement de bons sens : puisque le plastique est issu majoritairement de la transformation du pétrole, la réaction inverse doit être possible. Sachant que près de 7% de la production annuelle mondiale de pétrole est utilisée pour produire du plastique, sa reconversion en pétrole pourrait présenter de nouvelles opportunités.

La machine mise au point peut aussi bien traiter le polyéthylène que le polystyrène ou le polypropylène pour extraire un de leurs composants originels, le pétrole. Pour cela, ils sont fondus à une température adaptée à chaque type de plastique (entre 125 et 325°C). Le liquide obtenu est porté à ébullition et le gaz qui en émane est ensuite refroidi dans l’eau. Après raffinage, il peut alors être utilisé comme combustible dans des générateurs ou comme carburant. Un kilogramme de plastique permet de produire un litre de pétrole en consommant 1 kWh d’électricité. Par ailleurs, la machine n’émet pas de CO2 avec ce procédé de transformation.

Publicité