Quiksilver Pro 2017 : le triomphe de Gabriel Medina

surf tahiti
Quiksilver Pro 2017 : le triomphe de Gabriel Medina
©WSl
Il est le maître de cette neuvième manche du circuit pro 2017. Gabriel Medina s'est imposé, ce samedi 14 octobre,  à Hossegor lors le Quiksilver Pro France.

Il compte déjà à son actifs deux victoires dans les Landes : la première en 2011 à seulement 17 ans, et la deuxième en 2015. Ce samedi 14 octobre, le Brésilien vient donc de remporter son troisième Quiksilver Pro France. Une troisième victoire qui le propulse au rang des surfeurs les plus titrés dans les Landes, il rejoint ainsi le légendaire Andy Irons et Mick Fanning, qui reste le plus titré avec quatre victoires à Hossegor.

Après avoir sorti lors d'une demie finale très relevée le grand favori John John Florence, champion du monde en titre, Gabriel Medina n'a fait qu'une bouchée de Sebastian Zietz. Impossible pour l'Hawaïen de respirer lors de cette finale au cours de laquelle les bonnes vagues ont été rares. Le score final est sans appel : 16 - 9,30.


Si le début de saison a été compliqué, ce succès est une bonne nouvelle pour Medina, qui était déjà remonté dans le du classement grâce à sa troisième place à J-Bay en Afrique du Sud et sa finale à Teahupo'o, à Tahiti. Cette victoire lui permet de gagner quelques points, néanmoins le champion, actuellement à la troisième place, reste encore loin de John John Florence, toujours en tête de classement. Plus de 9 000 points les séparent.

Michel Bourez 17e au classement


Malheureusement pour notre Polynésien, Michel Bourez, il a été éliminé dès le round 3. Le Spartan s'est fait devancer par Sebastian Zietz. Michel Bourez est actuellement 17ème au classement, juste devant Jérémy Florès. Le Réunionnais, toujours très attendu à Hossegor, n'a d'ailleurs pas fait mieux lors de cette neuvième manche du circuit pro puisque lui aussi s'est arrêté au round 3.


La prochaine manche se déroulera à Peniche, au Portugal, du 17 au 28 octobre puis, la dernière étape, très attendue, à Hawaii du 8 au 20 décembre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live