Refonte du statut : pas une priorité pour Jean-Jacques Urvoas

gouvernement tahiti
Refonte du statut, pas une priorité pour Jean Jacques Urvoas
Rencontre Jean-Jacques Urvoas, Marcel Tuihani ©Polynésie 1ère
Le président de la commission des lois à l'assemblée nationale l'a annonçé à l'issue de son entretien avec le président de l'assemblée Marcel Tuihani.
Premières rencontres lundi matin pour Jean-Jacques Urvoas le président de la commission des lois à l'assemblée nationale.
Réforme statutaire pas une priorité pour JJ Urvoas

Au menu de sa visite : "le toilettage" du statut du pays, demandé par le gouvernement et par le parti de la majorité, le Tahoeraa Huiraatira.
Jean-Jacques Urvoas a déclaré que cette refonte du statut n'était pas "prioritaire, bien moins que l'intérêt des Polynésiens". Déclaration prononcée à l'issue de son entretien avec le président de l'assemblée Marcel Tuihani, qui avait réuni les présidents de groupe de l'hémicycle pour l'occasion, en présence de la députée membre de la commission des loi à l'assemblée nationale, Maina Sage.

Jean-Jacques Urvoas au micro de Natacha Szilagyi :
interview du président de la commission des lois à l'assemblée nationale
A l'issue de son entretien avec le Haut-Commissaire de la République Lionel Beffre, avec qui il a notamment été question du code général des communes, le député s'est entretenu avec le président du pays Edouard Fritch, qui n'a pas souhaité commenter leur rencontre.
Il a aussi été question du statut et d'éventuels nouveaux transferts de compétences. Ce à quoi Jean-Jacques Urvoas a répondu que ce n'était pas forcément la solution et de donner comme exemple le secteur de l'éducation que le pays n'est pas parvenu à redresser : la réussite au baccalauréat et au BEPC est en dessous de la moyenne nationale.
Refonte du statut, pas une priorité pour Jean Jacques Urvoas
Jean-Jacques Urvoas au haut commissariat ©Polynésie 1ère

Plus de précisions ce soir dans votre journal télévisé.