Relancer l'économie par la commande publique et les investissements locaux

économie tahiti
Conférence économique
Edouard Fritch s'adresse aux forces vives du Pays. ©Polynésie 1ère
La première conférence économique a débuté mardi 17 mai à la Présidence. Elle a pour but d'affiner les mesures du plan de relance préparé par le gouvernement. Outre le coup d'accélérateur à la commande publique, le Pays souhaite aussi faciliter les investissements locaux.









Edouard Fritch a besoin des investisseurs polynésiens pour relancer l’économie. Priorité donc aux projets de développement locaux avec une mise à disposition possible du patrimoine foncier du Pays. Priorité aussi aux mesures de soutien aux entreprises, notamment l’exonération des charges pendant deux ans pour le recrutement d’un CDI ou les aides à l’équipement.

Le plan de relance du gouvernement s’appuie aussi sur la consommation des ménages : avec une refonte du système des PPN (produits de première nécesité) pour faire baisser les prix, des incitations à la construction avec exonération d’impôts fonciers pendant dix ans ou l’allégement des frais de notaire, l'instauration des aides à la rénovation et l’extension de l’habitat, l’idée étant de soutenir par ce biais le secteur du BTP.

©Polynésie 1ère

Pas de relance économique sans booster la commande publique. Le gouvernement promet 60 milliards cfp d’investissement avec le soutien de l’Etat.
Parmi les projets les plus avancés : la construction du pôle de santé mentale, le développement du SWAC à l’hôpital ou la climatisation par les eaux profondes des administrations.

Un complexe multisports de trois milliards et demi cfp est en projet ainsi que le développement d’un pôle bio-marine dans la zone de Faratea. Le gouvernement veut surfer sur les prémices d’amélioration des indicateurs économiques. Le chiffre d’affaires des entreprises, la consommation et les exportations montrent enfin des signes de reprise.

©Polynésie 1ère

Grâce à ces ateliers, le gouvernement veut affiner ses mesures économiques en dialoguant avec les principaux concernés. En attendant un grand forum sur la refondation de l’économie polynésienne programmé au mois d’octobre

Relancer l’économie par la commande publique et les investissements locaux


Conférence économique
Patronat, syndicats, décideurs ou investisseurs, la plupart étaient là. ©Polynésie 1ère






Les Outre-mer en continu
Accéder au live