polynésie
info locale

Rentrée judiciaire :« l’affaire du crash d’Air Moorea devra être jugée en 2016 »

faits divers tahiti
magistrats tribunal
©Polynésie 1ère
La rentrée solennelle du palais de justice de Papeete a eu lieu vendredi 15 janvier. L'occasion pour les magistrats de dresser le bilan de l'année écoulée au sein des différents tribunaux.
Vendredi matin, le procureur José Thorel a notamment annoncé dans son discours que le dossier Air Moorea « devra être jugé » en correctionnelle en 2016. Il est actuellement en voie de règlement définitif devant le magistrat instructeur.

Moins de faits de violence mais plus de vols en 2015

Les chiffres sont plus ou moins variables en 2015 avec notamment une baisse du nombre de dossiers traités par le parquet. Mais cela ne veut pas dire qu’il y a eu une baisse des faits délictuels en Polynésie et il faudra donc attendre les chiffres de la police et de la gendarmerie pour vérifier cela.

Les meurtres, assassinats et coups mortels sont en baisse avec 8 en 2015 contre 12 en 2014. Les faits de violence volontaire sur victimes majeures et mineures ont été réduits de 11% passant de 2497 procédures enregistrées en 2014 à 2199 en 2015.
Thorel
©Polynésie 1ère

Dans le domaine des viols et violences à caractère sexuel, les chiffres accusent aussi une diminution sensible passant de 317 à 248 dont 41 faits de viol sur mineur et 126 faits d’agression sexuelle sur mineur.

Les atteintes aux biens (vols ou vols aggravés) ont par contre significativement augmentés (20%). En 2015, 2985 dossiers ont été traités contre 2483 en 2014.

Augmentation de la délinquance politico-financière

En 2014, 25 affaires nouvelles ont été enregistrées alors qu’en 2015 il y en a eu 42 : la délinquance politico-financière a presque doublé.

Au niveau de la délinquance routière, le nombre d’accidents corporels demeure élevé mais accuse tout de même une baisse encourageante de 11%. 196 procédures ont été enregistrées en 2014 dont 24 procédures d’accidents mortels alors qu’en 2015, 174 procédures ont été recensées pour 19 procédures d’accidents mortels. Sur ces 174 accidents, 36 étaient le fait de conducteurs sous l’emprise de l’alcool soit 21%.

Les procédures en matière d’usage, de détention et de trafic de produits stupéfiants ont par contre connu une décrue importante en 2015 de 17%, passant de 1696 en 2014 à 1408 en 2015.
©Polynesie1ere

Autres chiffres : 215 comparutions immédiates en 2015 contre 167 en 2014 et 126 en 2013. 117 peines de prison ont été purgées sous le régime de la surveillance électronique.
Publicité