Retour sur la première journée marathon de Victorin Lurel

victorin lurel tahiti
Victorin Lurel à Tahiti
Victorin Lurel lors de sa première journée à Tahiti. 27 11 2013 ©Haut-Commissariat
Un programme chargé sur Tahiti : Papeete, Papeari et Punaauia.

Première journée de Victorin Lurel à Tahiti et deux conventions de signées

 
Victorin Lurel et Gaston Glosse ont signé hier deux conventions, mais il ne s’agit là que de documents techniques. Victorin Lurel l’a annoncé dès sa descente de l’avion, hier : « Un ministre ne se déplace pas uniquement pour faire des annonces ! » Des annonces, il y en a d’ailleurs eu assez peu hier.
 
Les deux conventions signées, hier, portent tout d’abord, sur l’aménagement du troisième instrument financier. Cela va permettre des investissements dans le logement social et l’environnement. Existe aussi le prolongement pour un an du contrat de projet 2007-2013.

Le Pacte de croissance demeure à l'état de projet

 
Quant au « Pacte de croissance » que Gaston Flosse appelle de ses vœux depuis son retour à la tête du Pays, il n’est pas à l'ordre du jour. Le Pacte de croissance fait pourtant partie des priorités du gouvernement depuis son retour depuis mai dernier. Ecoutez l'analyse d'Alexandre Le Quéré.

pacte de croissance

 
Autre dossier en suspens : l’avance de trésorerie de 5 milliards accordée par l’Etat. Le montant est acté, mais pas les modalités de remboursement. Des discussions techniques sont en cours.

Visite des travaux de la prison à Papeari

visite prison papeari victorin lurel
Visite du Ministre des Outre-mer, Victorin Lurel sur le chantier du futur centre pénitentiaire de la Polynésie française ©Haut commissariat
Après avoir signé ces conventions financières, Victorin Lurel s’est rendu à Papeari, sur le chantier du futur centre pénitentiaire. Accompagné notamment du haut-commissaire, Lionel Beffre et du président du Pays, Gaston Flosse, le ministre des Outremers a pu constater l’avancée des travaux. Le conseil municipal de Teva i uta, sauf Madame le Maire, Tina Cross, absente, a réservé à Victorin Lurel, un accueil traditionnel.Le député-maire de Papeari, Jonas TAHUAITU, était également présent.

Mais les toere, le orero et les couronnes de fleurs ne masquent pas la réalité. Ce projet a soulevé de vives protestations dans la commune et Victorin Lurel en est conscient. Ecoutez les propos recueillis par Abinera TEMATAHOTOA :

visite lurel papeari


Le centre pénitentiaire accueillera 410 prisonniers. Les travaux génèrent 310 emplois et 250 emplois permanents. Ce chantier représente un investissement de 9 milliards 403 millions de francs CFP. Ecoutez le reportage d'Abinera TEMATAHOTOA :

Enrobe prison Papeari


Visite des travaux du logement social Nina Peata, à Punaauia.


visite logement social lurel
©Haut-Commissariat
En fin d’après-midi, le ministre des Outremers et le gouvernement ont visité un autre chantier, celui de la construction du logement social Nina Peata, à Punaauia. Les travaux qui ont démarré en début d’année devraient à terme bénéficier à 25 familles percevant moins de 2 fois le SMIG. En Polynésie, le gouvernement fait du logement social, l’une de ses priorités.
 
Le 15 novembre dernier, lors de la présentation de son budget 2014, le Pays a annoncé consacrer au logement social 72% des 3,3 milliards Fcp de crédits restants au programme du Contrat de projets, en partenariat avec l'Etat. L’année prochaine, les crédits alloués au logement social devraient augmenter de 10% alors que le reste des opérations financées par l’Etat s’effondrent.

Quant à la mise en oeuvre du programme de construction, il a beaucoup été question de remplacer l'Office Polynésien de l'Habitat par la Caisse de Dépôts et Consignation, mais le ministre des outre-mers s'est dit opposé à 2ème opérateur. Toutefois, la caisse de dépôts et consignation pourrait devenir un opérateur complémentaire en appui à l'OPH. Enfin, l'objectif affiché du gouvernement est de construire 800 logements sociaux en 2014 et atteindre un rythme annuel de 1500 logements.
 

Des députés orange ravis de leur rencontre avec le ministre


Ce sont des députés orange satisfaits qui sont sortis, hier matin, de leur rencontre avec le ministre des Outre-mers. Plusieurs dossiers ont été abordés, tels que la révision du statut d’autonomie, la création d’un tribunal foncier et la rétrocession des sites militaires aux communes. C’est sur ce sujet que les parlementaires ont obtenu les meilleures garanties du ministre. Reste désormais à faire valider leur amendement la semaine prochaine à l’Assemblée.
 
Jean Paul Tuaiva est au micro de Maruki Dury :

Jean-Paul Tuaiva Lurel

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live