Rougeole : la Polynésie se prépare à une possible épidémie

santé tahiti
rougeole
©Francetvinfo
L'épidémie de rougeole a déjà fait 70 victimes aux Samoa. En Polynésie française, malgré la bonne couverture vaccinale, l’importation de cas n’est pas exclue, certaines personnes n'étant pas, ou incomplètement, vaccinées. Le point sur les recommandations de santé.
L'épidémie de rougeole dans le Pacifique ne faiblit pas. C'est aux îles Samoa qu'elle fait toujours le plus de victimes, avec 4 217 cas déclarés, dont 70 décès. Une mission de soutien envoyée sur la place par la Polynésie Française est rentrée au Fenua en début de semaine.

Si la première mission, du 22 au 27 novembre, consistait à faire un état des lieux et identifier les besoins, la seconde, du 29 novembre au 8 décembre, composée d'une dizaine de médecins et d'infirmiers, a permis de participer activement à la campagne de vaccination de masse lancée par le gouvernement des Samoa. 

Le taux de vaccination était de 30% de la population avant le début de l'épidémie, mi-octobre. Le gouvernement samoan a affirmé que les équipes de vaccination déployées à travers l'archipel du Pacifique sud avaient réussi à immuniser 90% de ses 200.000 habitants.

Comment vaccine-t-on sur un temps court pour éviter une pandémie plus importante ? On écoute Marie-Paule De Rusuran, médecin de santé publique, qui a fait partie de la première mission:
 

Marie-Paule de Rusuran


La vaccination, le seul moyen efficace pour prévenir la rougeole

En Polynésie française, la vaccination est obligatoire depuis 1987. Pourtant, malgré la bonne couverture vaccinale, l’importation de cas n’est pas exclue, certaines personnes n'étant pas, ou incomplètement, vaccinées.

Le ministre de la santé, Jacques Raynal, a annoncé ce matin lors d'une conférence de presse les mesures de prévention prises ici au Fenua, auprès des voyageurs et des professionnels de santé.

La direction de la santé recommande que les enfants, adolescents et adultes n’ayant pas eu la rougeole, ou bien non ou incomplètement vaccinés, effectuent une vaccination de rattrapage. Deux doses du vaccin trivalent ROR (rougeole-oreillons-rubéole) sont indispensables et permettent une protection proche de 100%.

Les précisions de Jean-Marc Ségalin, médecin responsable du bureau des programmes de pathologies infectieuses à la direction de la Santé.
 

Jean-Marc Ségalin

Selon le ministre de la Santé, les stocks de vaccins sont suffisants sur le territoire. Pour rappel, la dernière épidémie de rougeole en Polynésie remonte à 1997 et le dernier cas de rougeole de 2001.

Aide d’urgence de l’ONU pour les Samoa

Face à la gravité de la situation sanitaire aux Samoa, l'ONU a décidé de débloquer une aide d'urgence de 2,6 millions de dollars pour combattre la maladie.

Sur les 4 693 cas de rougeole recensés aux Samoa, 229 personnes demeurent hospitalisées, dont 16 enfants dans un état critique.

Parmi les 70 personnes décédées se trouvent 61 enfants de quatre ans ou moins.

D’autres îles du Pacifique sont touchées. En Nouvelle-Zélande on comptabilise 2 149 cas, dont 1 711 dans la région d’Auckland. La maladie est aussi présente aux Tonga (440 cas), à Fidji (18 cas), et à Queensland en Australie.

Les autorités sanitaires ont accusé les mouvements anti-vaccins d'être à l'origine de cette recrudescence de la rougeole.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live