Un salon du tourisme virtuel pour 10 jours

tourisme tahiti
salon du tourisme 2.0
©polynesie.la1ere
Le salon virtuel du tourisme débutera lundi prochain 7 septembre pour une durée de 10 jours. Déjà 150 prestataires ce sont inscrits sur le site internet de Tahiti-tourisme qui organise l’évènement. Les clients pourront reserver depuis leur salon. 

 

Un salon 2.0


Finalement la covid aura peut-être du bon dans certains domaines. Le salon du tourisme de septembre a été reconfiguré en mode virtuel pour éviter les rassemblements de population. Concrètement dès lundi prochain et pour une durée de 10 jours vous n’aurez plus besoin d’aller faire la queue dans les allées du salon. Depuis votre canapé et muni d’un simple smartphone vous n’aurez qu’a vous connecter sur le site de tahiti-tourisme et surfer en ligne parmi les offres des différents prestataires.
 

Les prestataires au rendez-vous


Les inscriptions ont été ouvertes hier pour les professionnels et ce jeudi 03 septembre il y a déjà 150 inscrits. Le salon physique en accueille en général 200. Il y a fort à parier que ce chiffre soit franchi sur internet d’autant que les inscriptions pour les professionnels sont gratuites. De quoi stimuler les inscriptions.
 

Le tourisme sinistré compte sur le marché local


Il faut dire que ce salon est une aubaine pour des professionnels du tourisme qui sont les premières victimes de la covid. C’est un peu une dernière chance pour sauver une saison déjà catastrophique.

On a très  peu de touristes étrangers il faut vraiment que les locaux jouent le jeu

Vairani Tetaria, directrice marketing et commerciale d’Air Tahiti

Billets d'avion sans file d'attente 


Air Tahiti également s’adapte à ce salon en permettant à ses clients d’acheter les billets en ligne avec toujours des réductions de 50 % spéciales salon. Désormais ces billets promotions peuvent être réservés en ligne ou par téléphone ou encore dans les agences Air Tahiti de Papeete, de Moorea et dans toutes les agences de voyages locales, de la place. Là aussi plus la peine d’aller faire une queue interminable au salon, il est probable que les clients ne trouvent pas que des inconvénients à ce salon virtuel.
©polynesie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live