Sans emploi, mal aimé, il viole sa nièce de 11 ans

justice tahiti
Sans emploi, mal aimé, il viole sa nièce de 11 ans
Session d'assises au tribunal de Papeete ©Polynésie 1ère
C’est une affaire de viol qui ouvre la session des assises aujourd’hui au tribunal de Papeete. Un homme de 46 ans est soupçonné d’avoir violé sa nièce âgée de 11 ans au moment des faits. Un procès qui va durer 2 jours. Une affaire de viol jugée à huis clos partiel.











Sans emploi, mal aimé, il viole sa nièce de 11 ans - Shikita Darrouzes / Sandro Ly

L’homme de taille moyenne, cheveux mi-long ondulés avec des boucles qui tombent sur ses épaules arbore un visage d’enfant.
 
La victime évite le regard de son oncle. Elle a indiqué au cours d’un entretien avoir regretté d’avoir dénoncé son oncle car à cause d’elle, et bien, il y a plein d’histoires dans la famille.

L'accusé est décrit par la famille comme quelqu’un de timide mais quand, il boit, il dit des choses pas bien. Il n’a pas de vie sociale, pas de copine.
Il fait le ménage à la maison, regarde la télé.
 
Selon le psychiatre et le psychologue, c'est un inadapté social, il a une immaturité importante, un sentiment d’abandon, une existence oisive.
Mais, les 2 experts ont donné une conclusion opposée. Pour le psychiatre, l'accusé regrette ses viols sur sa nièce. Alors que le psychologue relève une absence de culpabilité.
 
Des conclusions réalisées à quatre mois d’intervalles qui étonnent la cour y compris les avocats.
 
Cet après-midi, place aux témoignages de la famille. Avec notamment, le témoignage très attendu de la mère de l’accusé.
L'accusé encourt 20 ans de prison.

Le reportage complet dans vos journaux télés ce soir.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live