Sept ans de prison ferme et mandat de dépôt pour un ex beau-père

justice tahiti
tribunal de papeete
©Polynésie 1ère
Sept ans de prison ferme, c'est la peine qu'a prononcé, mardi 27 février le tribunal correctionnel à l'encontre d'un homme poursuivi pour agressions sexuelles aggravées.
La victime est la belle-fille du prévenu. Elle n'avait que 8 ans la première fois qu'il l'a violée. Elle en avait 15, la dernière fois. Les faits se sont déroulés il y a 20 ans. Mais le prévenu ne les a reconnu qu'une seule fois. Lors d'une garde à vue. Depuis, il nie, d'où la difficulté de ce dossier selon son avocate, maître Betty Hayoun.

Maître Betty Hayoun


Pour le ministère public, la culpabilité du prévenu ne faisait aucun doute. Une position partagée par la partie civile. L'avocate de la victime, âgée aujourd'hui de 34 ans, maître Annabelle Roy Cross, n'a jamais douté.

Maître Annabelle Roy Cross



Le prévenu a été condamné à sept ans de prison ferme. Il devra indemniser sa victime à hauteur d'un million de francs. Il est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels.

Paradoxe dans ce dossier, c'est la jeune femme qui était dans le box des prévenus. Elle est, en effet, actuellement en détention provisoire dans une affaire de tentative d'assassinat sur l'un de ses frères.
 

Le résumé en images :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live