polynésie
info locale

Service national universel : on y voit plus clair

sécurité tahiti
Rencontre avec les militaires océaniens de la Franche-Comté
©Polynésie 1ère
La mise en place du Service national universel se précise.
C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Ce jeudi 13 septembre, le Premier ministre a lancé la phase de consultation du service national universel (SNU). Une étape de cette phase aura lieu en Guyane entre le 15 et le 20 octobre. Il s’agira de donner la parole aux jeunes eux-mêmes. Le but sera de définir les contours de ce nouveau dispositif qui vise à « développer la fraternité » entre citoyens. 
 

Les précisions de Serge Massau


Le SNU comportera une partie obligatoire d'un mois à l'âge de 16 ans et une partie facultative destinée aux jeunes volontaires qui souhaiteront se lancer dans les domaines de la culture, de la défense, de l'environnement, de l'aide aux personnes ou du tutorat. 
Publicité