Synode de l'Eglise protestante mā'ohi : la semaine de réflexion commence

religion tahiti
Synode de l'Eglise protestante mā'ohi : la semaine de réflexion commence
©Polynésie la 1ère
L'Eglise protestante maohi en pleine réflexion à l'occasion du synode. Pasteurs et diacres des arrondissements de Tahiti et Moorea attendaient ce rassemblement depuis plus d'un an...

C'est ce matin que les membres de l'Eglise potestante maohi ont retrouvé le chemin du synode, après une absence imposée l’an passé par la crise du covid. Une assemblée réunissant tous les pasteurs, les diacres et autres acteurs de l'église protestante, mais aussi les membres de la communauté issue des circonscriptions de Tahiti et Moorea.

"C’est un regroupement de toutes les paroisses, donc on peut apercevoir à l’intérieur tuhaa hitu, tuhaa ho’e, tuhaa pae, tuhaa maha aussi. Et bien sûr les paroissiens de Mahina qui sont très fiers que ça se passe dans notre commune cette année", remarque Solange Opeta, membre de l'Eglise protestante.

Synode de l'Eglise protestante mā'ohi : la semaine de réflexion commence
©Polynésie la 1ère

 

Un culte d’ouverture, basé sur la renaissance, avant d’annoncer la thématique principale de l’année 2022. "Le thème retenu cette année est « Que le peuple mā’ohi vive en paix dans son pays ». Nous l’avons choisi car c’est une période particulièrement difficile que nous traversons tous. Dans notre vie quotidienne, nous sommes face à de nombreux problèmes", précise Tamuera Pere, président de l'arrondissement 4, "quand on parle de mā’ohi, nous ne faisons pas de distinction de couleur de peau. Il y a ceux qui sont nés ici, ceux venus de l’étranger qui aiment notre fenua et sa culture. Ce thème s’adresse à tous les Polynésiens de souche et de cœur ou d’adoption".

Le nucléaire, cheval de bataille

 

Pendant une semaine, les acteurs de l’église débattront des sous-thèmes qui baliseront le calendrier protestant de septembre 2021 à juin 2022.

"Le nucléaire restera toujours notre cheval de bataille. Et on ne peut pas tourner la page... C’est pas une question de remboursement, c’est pas une question d’argent. C’est plutôt une question d’éthique, de morale. La dignité de la personne. C’est cette question-là qu’il faut aborder. Et c’est pas négociable", déclare François Pihaatae, président de l’Eglise protestante ma’ohi.

Synode de l'Eglise protestante mā'ohi : la semaine de réflexion commence
©Polynésie la 1ère

 

Dimanche prochain, le secrétaire général de l’Eglise protestante mā’ohi communiquera le calendrier officiel pour 2022. C’est à cette date que tous les thèmes retenus seront confirmés.

Regardez le reportage de Kaline Lienard :