polynésie
info locale

Taekwondo : les Tahitiens font le plein au championnat de France

art martial tahiti
Anne-Caroline Graffe
©Polynésie la 1ère
La finale du championnat de France seniors de taekwondo s’est tenue, samedi 2 février, à Lyon. Un championnat où les athlètes des Outre-mer ont brillé. Parmi eux, trois Tahitiens ont fini sur le podium : Tuarai Hery, Anne-Caroline Graffe et Waldeck Defaix.
Les athlètes des Outre-mer ont montré qu'ils étaient au niveau des compétitions nationales. Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Antilles, la Polynésie... Les sportifs d'outremer ont fait le plein de médailles lors du championnat de France de taekwondo seniors, qui s'est déroulé samedi 2 février à Lyon.

Trois enfants du fenua ont remporté des médailles. Du côté des hommes, Tuarai Hery a décroché le titre de champion de France en catégorie seniors masculins +87 kg. Chez les seniors masculins de  -87 kg, Waldeck Defaix a terminé 3e sur le podium avec une médaille de bronze. Enfin, dans la catégorie féminine des +73 kg, la Tahitienne Anne-Caroline Graffe a remporté la médaille de bronze. A l’issue de la compétition, elle analyse son combat contre l’Antillaise Maëva Melliee.
 

Interview


L'adversaire de la Tahitienne, Maëva Mellier, est donc 2e de cette finale. La jeune femme pense déjà à se remettre au travail pour affronter les prochaines échéances sportives. "Il y a encore beaucoup de chemin à faire, il y a plusieurs open qui arrivent, il faut vite se remettre au travail. Il y a aussi les championnats du monde qui arrivent bientôt, on va travailler pour".
 

Interview


Dans la catégorie féminine des -57 kilos, la Guyanaise Laurygan Célin conserve son titre de championne de France. "J'étais venue pour conserver mon titre, je l'ai fait, donc je suis satisfaite", confie la jeune femme dont le frère,  Lyve-Stone Célin, a lui remporté la médaille de bronze dans la catégorie des -68 kilos.
 

Interview


Enfin, dans la catégorie féminine des -67 kg, la Saint Pierraise Bénédicte Siosse remporte la médaille de bronze. "J'aurai voulu défendre mon titre mieux que cela et arriver en finale", explique quelque peu déçue, Bénédicte Siosse, qui analyse son combat.
 

Interview

 
Tae kwon do , les tahitiennes font le plein au championnat de France
Publicité