polynésie
info locale

Tahiti accueille la première rencontre internationale de la cosmétopée du Pacifique

environnement tahiti
cosmétopée
A l'instar de la pharmacopée, la cosmétopée recense les plantes et les traditions en matière de cosmétiques. ©POL1ERE
Mardi 22 novembre, la première rencontre internationale de la cosmétopée du Pacifique ouvre ses portes à Tahiti. Le but de ce congrès consiste à mettre en avant la richesse de la biodiversité du Pacifique dans le domaine de la cosmétique.

Le terme ne vous dit peut être rien et pourtant la cosmétopée est utilisée au quotidien. Il s’agit de l’utilisation de plantes pour la beauté et les soins. A ne pas confondre avec la pharmacopée, définissant l’utilisation de plantes exclusivement médicinales.

Du 22 au 24 novembre se déroule la première rencontre internationale de la cosmétopée dans le Pacifique. Le congrès se déroule au lycée hôtelier de Tahiti et montre l’intérêt que la communauté internationale porte aux richesses de la biodiversité du Pacifique. Durant ce congrès, des chercheurs académiques internationaux et des industriels du secteur de la parfumerie-cosmétique se retrouvent pour travailler sur l’étude et le recensement de la faune et la flore du pacifique.

Les résultats permettront de développer l’innovation cosmétique et de favoriser des échanges entre la recherche académique et le monde industriel.

Bodiversité et valorisation


Le premier axe de ce congrès porte sur la cosmétique traditionnelle et dermocosmétique. Seront abordées : les questions de la biodiversité, de la cosmétopée, de l’éthnobotanique, la phytochimie, l’éthnoscience, les substances naturelles et l’usage traditionnel.

Le deuxième axe s'intéresse à la protection des savoirs et des échanges.

Puis pour finir le troisième axe aborde la valorisation des produits et la protection des consommateurs.

Cette rencontre est organisée par le cluster Tahiti Fa’ahotu, la Cosmetic Valley et l’université de la Polynésie française.

Pour en savoir plus sur le programme rendez vous ici.
Publicité