60% des agents communaux des écoles de Taiarapu Est toujours en grève

grève taiarapu-est
Mairie de Taravao
©Polynésie 1ère
Maintes fois reporté à cause des restrictions sanitaires, le mouvement des agents communaux des écoles de Taiarapu Est est effectif depuis le 22 septembre. Plusieurs points de revendication ont été acceptés, il reste encore l'"augmentation du temps de travail pour les agents à temps non complet".

Actuellement, 60% (sur une cinquantaine) des agents de surveillance, d’entretien ou de la cantine des écoles de Taiarapu Est sont en grève depuis le 22 septembre 2021 pour une durée illimitée. Leur mouvement, officiellement commencé le 11 août, avait plusieurs fois été suspendu et reporté à cause de la situation sanitaire et des restrictions prises par les autorités.

Selon la Cosac, confédération syndicale des agents communaux de Polynésie, les revendications portent sur les éléments suivants :

- "Augmentation du temps de travail pour les agents à temps non complet : agents de surveillance des élèves, cantiniers/cantinières et agents d’entretien exerçant dans les écoles ;

- Paiement des heures complémentaires effectuées par les agents à temps non-complet conformément à l’arrêté n° HC 352/DIRAJ/BAJC du 26 mars 2015 ;

- Privilégier les recrutements par mutation interne des agents actuellement à temps non-complet pour les postes à temps complet ou avec un temps de travail supérieur

- Règlement du cas d’un cantinier suite à divers signalements effectués

- Application de la réduction de la durée annuelle de travail effectif à mille six cent sept (1 607) heures pour les agents de 50 ans et plus, notamment pour les agents des spécialités « sécurité civile », « sécurité publique » et « technique » afin de tenir compte des sujétions liées à la nature des missions, à leur pénibilité ou dangerosité

- Création de vestiaires (douches, toilettes, casiers, machine à laver et sèche-linge) pour les agents des services technique, hydraulique et ramassage des ordures ménagères et déchets"

Blocage sur le 1er point

 

Selon la Cosac, le maire a émis "de manière orale, un avis favorable sur les points 2 à 7". Et d'ajouter qu'"il reste encore un point d’achoppement, celui concernant la revendication numéro une à savoir l’augmentation du temps de travail pour les agents à temps non-complet".

Pour Vehiatua Hervéguen, représentant COSAC à Taiarapu Est, "pour le personnel à 40 h, on propose qu'il passe à 85 h/mois, soit du mi-temps pour qui'l soit intégralement inscrit au régime des salariés de la CPS. A 40 h, ils sont au RST !"

Ecoutez-le, il répond à Heipua Teuira :

Vehetia Hervéguen

 

Depuis cet après-midi, une rencontre a lieu avec la ministre du Travail.

Mais aucune rencontre n’est prévue entre la Confédération syndicale des agents communaux de Polynésie et la mairie.