A Taravao, la boue sort du robinet

environnement taravao
De la boue au robinet de Taravao
©Latchoumane Monique
Ces derniers jours, l’eau du robinet à Taravao a pris une couleur chocolat. Un phénomène qui se produit depuis plusieurs années à la presqu’île mais qui a été amplifié ces derniers mois par des travaux se trouvant au- dessus de la station de captage de la commune.

A la Presqu’île, l’eau du robinet a pris ces derniers jours une teinte marron. Si le phénomène arrive régulièrement à la saison des pluies, il s’est intensifié ces derniers jours. En cause, des travaux réalisés juste au-dessus de la station de captage. Sur internet les habitants de Taravao se font entendre. Ils dénoncent les problèmes que cette eau sale, engendre au quotidien : pour se laver, faire la vaisselle, la lessive…Au micro de Carlos Natua, Vatea Sarciaux, un riverain, s'est exprimé : 

De la boue au robinet de Taravao


Les autres personnes particulièrement touchées sont les restaurateurs. 

Renvoi de responsabilité 
 

Si le problème de l’eau marron est récurrent à la saison des pluies, il est cette année, amplifié par des travaux réalisés en amont de la station de captage. Menés par l’entreprise de Michel Van Bastolaer, ces travaux sont effectués sur un terrain privé dont le propriétaire est M. Mignot.
Mis au courant de la situation, il déclare avoir toujours fait de son mieux pour limiter la pollution du cours d’eau.
De son coté l’entrepreneur assure lui, simplement suivre la demande du client. Quant à la responsabilité de cette eau chocolatée, la mairie de Taravao, le propriétaire du terrain et l’entrepreneur qui effectue les travaux se renvoient la balle. 

A Taravao la boue sort du robinet