polynésie
info locale

Tauhiti Nena dénonce « des statuts pas conformes à l’éthique sportive »

sport tahiti
Tauhiti Nena
©Polynésie la 1ère
Dans 3 jours, les fédérations sportives vont de nouveau se prononcer sur une modification des statuts du Comité olympique de la Polynésie française. Tauhiti Nena, l’ancien président du COPF, dénonce l’ingérence du politique dans le sport et appelle les fédérations à rejeter les statuts proposés.  
Une assemblée générale extraordinaire aura lieu ce jeudi 23 août, avec à l’ordre du jour la modification des statuts du COPF.

Le vote de ces statuts est une obligation pour permettre au comité olympique d’être financé par le Pays. La date limite est fixée au 30 août.

Mais pour Tauhiti Nena, le vote de ces statuts entérine surtout l’éviction des fédérations sportives dissidentes dont la délégation de service public n’a pas été renouvelée par le gouvernement.

« Ils ont mis la pression sur les fédérations. »


 
Publicité