Team lead : deux ans avec sursis et cinq ans d'inéligibilité pour le député Tuaiva

justice tahiti
JP Tuaiva condamné
JP Tuaiva condamné ©Polynésie 1ère
Le député de la Polynésie Jean Paul Tuaiva a été condamné à deux ans de prison assortis du sursis et cinq ans d'inéligibilité pour détournement de fonds publics et travail dissimulé. Les faits remontent à 2013 et 2014. 
Le 28 avril dernier le tribunal correctionnel entendait le député Jean Paul Tuaiva dans le cadre du financement, sur sa réserve parlementaire,  de l'association "Team lead" implantée à Punaauia. La justice soupçonnnait l'élu de la troisième circonscription d'avoir par la suite récupéré une partie de ces fonds pour payer au noir des ouvriers ayant effectué des travaux pour le compte de sociétés lui appartenant.

La justice a estimé que les faits étaient avérés et a condamné jeudi 16 juin Jean Paul Tuaiva à deux ans de prison avec sursis et mise à l'épreuve pendant cinq ans mais aussi à cinq ans d'inéligibilité.


Bien qu'en sommeil, l'association Team lead aurait bénéficié de13 à 15 millions de francs cp de subventions diverses. Son président, Heirani Tavaiarii, a également été condamné à 12 mois de prison avec sursis et trois ans de mise à l'épreuve. Il devra rembourser solidairement avec Jean Paul Tuaiva 8.8 millions cfp.

Une troisième personne, Mareva Hourtal, présidente d'une autre association a pour sa part été condamnée à neuf mois de prison avec sursis et trois ans de mise à l'épreuve.

Aucun des protagonistes du dossier n'était présent à l'audience. Ils ont la possibilité de faire appel de cette décision.


A l'issue de l'audience du 28 avril, Jean Paul Tuaiva avait reconnu avoir fait une erreur et déclaré qu'il se retirerait de la vie politique à l'issue de son mandat.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live