Toujours trop de violences, notamment dans la sphère familiale

sécurité tahiti
Toujours trop de violences, notamment dans la sphère familiale
Toujours trop de violences, notamment dans la sphère familiale ©Polynesie La1ere

L’année 2020 a été marquée par une baisse du nombre de vols et une stagnation des violences et du nombre de tués sur la route.

Le Haut-commissariat a dressé cette semaine le bilan annuel 2020 de la délinquance en Polynésie. Les atteintes aux biens qui regroupent principalement les vols et les cambriolages enregistrent une forte baisse. La tendance déjà observée ces dernières années a vraisemblablement été accentuée par l'effet du confinement puis du couvre-feu. En revanche, avec plus de 1 600 cas, le taux des violences intra familiales est toujours supérieur à la moyenne nationale. Le nombre d’accidents de la route a diminué mais on déplore tout de même 29 décès, autant qu’en 2019. 

Général Frédéric Saulnier, commandant de la gendarmerie en Polynésie :