polynésie
info locale

Tourisme via le salon nautique de Paris : filon incontournable mais mal exploité

tourisme tahiti
salon nautique de Paris 2014
le salon nautique de Paris au parc d'expositions Porte de Versailles ©HYK / POLYNESIE 1ERE
Ils ne sont qu'une petite poignée de polynésiens à participer au salon nautique de Paris, mais pour ces professionnels, pas question de rater ce rendez-vous annuel de passionnés de la mer, un filon encore mal exploité, selon eux, notamment pour la promotion du fenua.
Le salon nautique de Paris est pour les passionnés de la mer de l'Hexagone, LE rendez-vous incontournable de l'année. Avec près de 800 exposants et plus de 1000 marques présentes, il attire, selon les chiffres des organisateurs, plus de 240 000 visiteurs.
salon nautique paris 02
Le salon nautique: plus de 240000 visiteurs ©HYK / POLYNESIE 1ERE
Des visiteurs qui, pour les quelques polynésiens qui ont fait le déplacement jusqu'à Paris, représentent un nombre de clients potentiels non négligeable.

stand de bijouterie nautique paris
le stand de "Made in Tahiti Japana" ©HYK / POLYNESIE 1ERE

Ainsi, trois bijoutiers spécialisés dans la perle de Tahiti ont tenu à être présents, car ici, la clientèle plutôt aisée a les moyens d'acheter dans la même journée non seulement des équipements de plongée ou du matériel d'accastillage, mais aussi un bateau et pourquoi pas un collier de perles.
"Made in Tahiti by Japana" est une entreprise créée par un couple de français, amoureux de la Polynésie. Aujourd'hui, leur fils Nicolas Mondon et son épouse polynésienne conçoivent et créent des bijoux autour de la perle de Tahiti. Ils considèrent le salon nautique comme un lieu incontournable.

Écoutez Nicolas Mondon :

nicolas mondon salon nautisme

Vaite aiho nautique
Vaite Aiho et sa soeur venues spécialement de Tahaa pour le salon nautique de Paris ©HYK / POLYNESIE 1ERE



Pour Vaite Aiho, de "Love Here Pearl Farm" à Tahaa, et seule bijoutière à être venue tout spécialement du fenua, le salon nautique est un filon à fort potentiel, notamment par la présence d'une clientèle fortunée qui se déplace au salon pour des achats conséquents.


Écoutez Vaite Aiho :

vaite vaiho nautique

Laina Punu nautique
Laina Punu, qui aide sa tante sur son stand de bijoux en perles de Tahiti ©HYK / POLYNESIE 1ERE







C'est ainsi que les exposants, non accompagnés de représentants du GIE Tahiti tourisme, en plus de leur casquette d'artisans ou de commerciaux endossent aussi un rôle d'ambassadeur de la perle de Tahiti et de la destination Polynésie. C'est ce que confirment non seulement Vaite Aiho, mais aussi Laina Punu, vendeuse sur le stand de "Hinanao Pearls":






Écoutez Laina Punu:

Laina Punu nautique


Vaite Aiho, elle aussi, confirme cet aspect :

Vaite aiho nautique suite


Même discours pour Jean-Louis Monti de "JLT Voyages", un tour-operator qui allie "une découverte de la terre et de la mer". Selon lui, avant de vendre un package, une perle ou un séjour, on vend avant tout la destination Polynésie.

Écoutez-le :

jean-louis monti


Sur le salon, aucune représentation du GIE ni du ministère du tourisme polynésien. Ce qui est plutôt dommage quand on sait que la Polynésie, ce sont 5 millions de km2 d'étendue maritime, et seulement 4 200 km2 de terres émergées.
collage nautique paris 2014
©POLYNESIE 1ERE




Publicité