Tourisme : regain d'activité des pensions de famille

tourisme tahiti
Les pensions de Raivavae favorise le tourisme local

Pour ces vacances de fin d'années, les Polynésiens ont privilégié les séjours dans les archipels . Un regain d'activité pour les pensions de famille, qui font les frais de l'absence de touristes internationaux. Des pensions qui, grâce aux résidents, ont affiché complet lors de ces vacances.

Les vacances de fin d'année ont permis à la petite hôtellerie et aux prestataires des archipels, de prendre un léger bol d'air. A cause du coronavirus, les Polynésiens ont privilégié les îles, pour les plus chanceux qui ont pu prendre des vacances et voyager.

La petite hôtellerie affiche ainsi, ces dernières semaines, un très bon taux de remplissage. "Toute cette année avec ce virus, les touristes internationaux ne sont pas là. Donc, heureusement pour nous, que nos résidents plutôt que de partir à l'extérieur ont choisi de visiter les îles (...) Du coup, beaucoup de résidents ont voulu aller le plus loin possible. On a bien vu aux Gambier, les pensions sont complètes", confie Mélinda Bodin, la présidente de l'association du Tourisme Authentique en Polynésie. 

Interview

 

Le Salon du tourisme prévu au mois de février pourrait permettre de maintenir ce regain économique en faveur des pensions de famille.

Selon Tahiti Tourisme, seuls 74 820 touristes sont venus en Polynésie, en 2020.

Contre 236 642, en 2019.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live