Tu'aro ma'ohi : leur cote ne cesse de grimper

tuaro maohi tahiti
Tuaro maohi : le grimper au cocotier fait toujours recette
©Polynésie la 1ere

Aujourd'hui s'est déroulée la 2e jounée des Tuaro maohi à Punaauia. Lancer de javelot, lever de pierre, et surtout grimper au cocotier sont les disciplines phares. Parmi les hommes, des femmes ont réussi à se faire une place.

La 2e journée du championnat de Tahiti de Tuaro Maohi a commencé ce matin. Plus de 80 athlètes s’affrontent sur le terrain situé juste après le musée de Tahiti et des îles. Au programme : lever pierre, lancer de javelot, et l'incontournable grimper de cocotier.

sports maohi
©Polynésie la 1ere

 

Lever une pierre de 140 kg est un jeu d'enfant pour certains athlètes. C'est le cas de Tifaimea, en tête dans la catégorie des super-lourds. "Comme je ne me suis pas entraîné cette année, j'ai essayé pour voir si je n'avais pas perdu la main...J'ai une petite famille, ce n'est plus comme avant quand tu es célibataire, tu t'entraînes, là c'est différent, mais je voulais essayer quand même".

Tuaro maohi : le grimper au cocotier fait toujours recette
©Polynésie la 1ere

 

Pour d'autres, leur participation tient du défi. C'est le cas de Peai Marurai, pour le grimper au cocotier. Une épreuve très spectaculaire et ô combien fatiguante. Même avec de l'entraînement. A sa descente, très essouflé, Peai avoue que ce fut très dur : "c'était chaud, c'était dur, je me suis entraîné pendant 1 mois, c'est pas facile. KO !", avoue l'athlète. En fait, il s'est inscrit pour prouver à son cousin qu'il pouvait le faire. "Maintenant, il ne me reste plus qu'à le battre !", lâche-t-il en rigolant.

 

Les femmes aussi

 

Sur place, on constate de plus en plus d’athlètes femmes qui non pas à rougir de leurs performances. De quoi faire trembler leurs adversaires hommes. Et cela dans toutes les disciplines. "On s'est dit pourquoi seuls les hommes peuvent se battre comme ça dans des disciplines qui peuvent aussi revenir aux femmes ?", se demande Kelani Raveino. 

C'est ce qu'elle explique au micro de Miri Tumatariri :

Kealani Raveino

 

Le championnat de Tahiti se tient sur 4 journées. La prochaine est prévue le 8 juin. Des compétitions qui préparent nos athlètes au Heiva Tuaro maohi prévu le 14 juillet prochain. 

Tuaro maohi : le grimper au cocotier fait toujours recette
©Polynésie la 1ere