Un délai pour les contrôles techniques des véhicules de transport de personnes et de marchandises

coronavirus tahiti
bus RTCT
Photos d'illustration ©Aiata Tarahu ; Polynésie La 1ère
Lors du conseil des ministres, vendredi 3 avril, le gouvernement a pris des mesures exceptionnelles pour la mise en circulation de véhicules de transport de personnes et de marchandises
Le Conseil des ministres a pris un arrêté pour accorder, à titre dérogatoire, un délai supplémentaire, pendant la période de confinement, pour la visite technique de véhicules de transport de personnes et de marchandises situés hors de l’île de Tahiti.
 
Tous les véhicules soumis au contrôle technique, en exploitation hors de l’île de Tahiti et dont la date de visite technique arriverait à échéance pendant la période de confinement, auront un délai supplémentaire de 3 mois à compter du démarrage de la période de confinement en Polynésie française pour réaliser leur visite technique. Cette mesure concerne surtout :
 
- des véhicules d’intérêt général prioritaire (ambulances, camions de pompiers, etc.) ;
- des véhicules de transport en commun de personnes ;
- des véhicules chargés de l’approvisionnement des fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans les établissements dont les activités demeurent autorisées ;
- des véhicules chargés de l’approvisionnement des matières dangereuses à livrer directement dans les stations-service.
 
Durant la période dérogatoire, il appartiendra aux propriétaires de véhicules de s’engager à maintenir leurs véhicules en bon état de fonctionnement et en conformité avec les dispositions du code de la route.

A la levée de la période de confinement, les véhicules qui arrivent à l’échéance de leur visite technique devront se présenter normalement à la Direction des transports terrestres ou auprès d’une subdivision de l’équipement. Dans le cas où la levée de confinement interviendrait avant le terme de la période dérogatoire, celle-ci fera l’objet d’une abrogation expresse.