Un garage participatif, une première au fenua

automobile tahiti
Auto formation polynésienne
©Auto formation polynésienne
Envie de réparer votre voiture vous-même pour faire des économies tout en apprenant la mécanique, c'est désormais possible à Tahiti.
Dans un contexte économique difficile, où entretien et réparations de voiture font souvent grincer des dents, le principe de garage participatif se multiplie en métropole et débarque aujourd'hui en Polynésie. Il est situé au quartier Taunoa, sur le boulevard Hititai à Papeete. Sur place, un local adapté, du matériel professionnel et les conseils d’un expert, pour réparer votre voiture, votre moto ou le moteur hors bord de votre bateau.

L’intérêt de la formule est la réduction du coût des frais de réparation ou d’entretien. Yves Jaeger, ancien professeur de mécanique et ancien formateur du SEFI, explique le principe de ce garage participatif au micro de Marie-Christine Depaepe :

Un garage participatif, une première au fenua itv Yves Jaeger


Pour accéder à ce service, il suffit dans un premier temps de s’acquitter d’une cotisation annuelle de 10 000 fcp, cette inscription donnant droit alors à l’accès au plateau technique, à la documentation du constructeur (pour les véhicules les plus courants) et aux conseils avisés du formateur. Chaque intervention réalisée à l’atelier est facturée 1 000 xpf de l’heure, cette obole permettant essentiellement d’amortir l’utilisation des locaux, de l’électricité, d’internet, éventuellement le photocopieur et de prendre en charge le recyclage des déchets comme l’huile de vidange, les pneumatiques ou bien encore les plaquettes de freins.

Sur sa page facebook, Yves Jaeger explique comment s'est peu à peu concrétisée cette idée : "Après avoir mis en place des formations pour les particuliers (roule ma poule, mécanik D’jeun’s et mécanique pour les « voileux »), je me suis rendu compte qu’il y avait pas mal de personnes intéressées à l’idée d’entretenir par soi-même sa propre voiture ou sa moto. Sauf que pour le faire, il faut avoir un minimum d’outillages et un emplacement adapté. De plus, il n’est pas toujours aisé de s’occuper ensuite des déchets comme l’huile de vidange ou le filtre à huile (qui chacun ont leurs propres filières de recyclage). Par ailleurs, je connais l’existence des garages « participatifs » en métropole et de leurs succès en raison d’un contexte économique plutôt tendu, tant il est vrai que l’entretien d’une voiture coûte cher ! Pour répondre à cet engouement bien dans « l’air du temps », j’ai décidé de mettre en place un garage participatif ici à Papeete."

Pour contacter ce self-garage, consultez le site internet d'Auto Formation Polynésienne : http://www.auto-formation-polynesienne.com/
La page facebook d'Auto Formation Polynésienne : https://www.facebook.com/yves.jaeger

Pour adhérer au garage participatif :http://www.auto-formation-polynesienne.com/inscriptions/

Posted by Auto Formation Polynésienne on jeudi 30 juillet 2015