«Un passé à recomposer» ou l’invitation à se ré approprier l’Histoire

livres tahiti
«Un passé à recomposer» ou l’invitation à se ré approprier l’Histoire
«Un passé à recomposer» ou l’invitation à se ré approprier l’Histoire ©Polynesie1ere
Le 5e  livre de feu l’anthropologue papou Epeli Hau'ofa invité les Polynésiens à reconquérir leur histoire, indépendamment de la façon dont elle a pu être racontée par les occidentaux.
Intitulé « Un passé à recomposer », l’ouvrage publié aux éditions Pacific Islanders est préfacé par Steve Chailloux, professeur de Tahitien à Hawaii.  Cet essai est un appel à tous les peuples océaniens afin qu'ils se réapproprient  leur histoire, selon leur propre vision et non selon celle imaginée par les occidentaux d'après ce qu'ils en avaient compris.
Le 5e livre de feu l’anthropologue papou Epeli Hau'ofa invité les Polynésiens à reconquérir leur histoire, indépendamment de la façon dont elle a pu être racontée par les occidentaux. Intitulé « Un passé à recomposer », l’ouvrage publié aux éditions Pacific Islanders est préfacé par Steve Chailloux, professeur de Tahitien à Hawaii. Cet essai est un appel à tous les peuples océaniens afin qu'ils se réapproprient leur histoire, selon leur propre vision et non selon celle imaginée par les occidentaux d'après ce qu'ils en avaient compris. ©Polynesie1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live