Une fillette de 8 ans meurt écrasée par la chute d’un but de football

faits divers tahiti
pompiers
La petite fille, licenciée à la section de tennis d’Excelsior, a succombé après avoir reçu la barre du but de football en plein sur son thorax. Malgré des massages cardiaques répétés, elle a perdu l’usage de la respiration et a été déclarée décédée à 19h20 par le médecin du SAMU
 
Vendredi 9 octobre, vers 18h au stade Excelsior de la Mission à Papeete, un groupe d’une demi-douzaine de jeunes s’amuse à proximité d’un but de football à sept. La suite, c’est Bruno Tehaamoana, Président du Club Excelsior, qui la raconte : "J’étais en train d’entraîner nos joueurs de football de Ligue 1, quand j’ai entendu un gros "Boum", c’est le but de football qui s’était renversé par terre". 

Le frère d’une fillette de 8 ans pousse un cri : celle-ci est coincée sous la barre à hauteur du thorax. Le but est très vite relevé par la petite équipe de participants : "J’ai ensuite dégagé la gamine, qui respirait mais était inconsciente et en état de choc". Les pompiers sont intervenus très rapidement, mais à 18h20, le papa de la jeune licenciée leur explique que "(sa) fille ne respire plus". Les pompiers entreprennent alors un massage cardiaque, en relais avec le SAMU. Malgré l’utilisation du défibrilateur, le médecin du SAMU constate le décès à 19h20.
 
Pourquoi le but a-t-il ainsi chuté ? Les conditions de sécurité étaient elles respectées ? La fillette qui se balançait sur le but a-t-elle provoqué le drame ? Une enquête e été ouverte par la DSP pour tenter de préciser les causes du drame, en recoupant notamment les témoignages des jeunes, mineurs, présents ce vendredi soir. Une autopsie de la victime a été réalisée ce samedi.
Une fillette de 8 ans meurt écrasée par la chute d’un but de football