Une nouvelle réserve marine annoncée à Rapa Nui

mer tahiti
Rapa1
©Kashi Alford Fondation Bertarelli
La présidente du Chili, Michelle Bachelet, a annoncé ce mardi la création future d’une grande réserve marine intégrale au large de l’île de Pâques, d’une surface de 720 000 km2, lors du sommet international « Our oceans » à Valparaiso.
Cette réserve, qui doit encore être soumise à l’approbation de la population locale, s’étendrait sur presque toute la ZEE de Rapa Nui, avec une zone réservée à la pêche côtière pour les Pascuans, d’une centaine de kilomètres de large aux abords de l’île (voir la carte ci-dessous).
rapa2
©D.R.
Depuis plusieurs années, face à une diminution de leurs prises, les associations de pêcheurs de l’île se sont mobilisées pour demander que les eaux du large soit protégées des flottes industrielles internationales. Même si le tourisme est devenu la principale ressource de l’île, la pêche locale reste inscrite au cœur de la culture de l’île, de son quotidien et de ses fêtes.
 
« La communauté Rapa Nui est très fière de cette réserve, qui permettra de protéger nos eaux pour les générations à venir » a déclaré Pedro Edmunds Paoa, le maire de l'île de Pâques. « L'océan est la base de notre culture et de nos moyens de subsistance. Cette réserve marine ne servira pas seulement à protéger les poissons qui peuplent nos eaux, mais aussi les traditions de nos ancêtres polynésiens et de la population de Rapa Nui. Une zone de pêche côtière au centre de la réserve permettra à notre pêche locale de perdurer», a-t-il déclaré.

La pêche locale pourra perdurer 

Depuis 2012, l’association Pew, la fondation suisse Bertarelli et National Geographic, ont soutenu les efforts des habitants de Rapa Nui et ont travaillé avec le gouvernement chilien pour favoriser la protection des eaux de l’île, notamment à travers des expéditions scientifiques, des analyses économiques, des activités de sensibilisation et d’échanges culturels, et une aide à la surveillance de la pêche illégale.
 
Le sommet international « Our oceans », qui a lieu actuellement au Chili, regroupe une vingtaine de leaders mondiaux, dont John Kerry, le Prince de Monaco, le président de Palau, pour fixer des objectifs concrets de protection des océans de la planète. Le maire de Rapa (Iles Australes), Tuanainai Narii, a été invité à présenter le rahui de Rapa au cours de ce sommet lors d’un panel de représentants des communautés locales. Il sera représenté par Tiffany Laitame, la vice-présidente de l’association Raumatariki Rapa, qui interviendra demain.