Vaccin Covid-19 : pour ou contre ?

coronavirus tahiti
vaccin covid
©Polynésie la 1ère

Les personnels de santé, les personnes âgées et fragiles, les malades qui souffrent de pathologies importantes... Le vaccin sera administré sur la base du volontariat en priorité à ces catégories de population et en deux injections séparées d'une quinzaine de jours. Qu'en pensent les Polynésiens ?

Pour cette première phase, seuls les personnels de santé, les personnes vulnérables et âgées de plus de 75 ans de Tahiti et Moorea pourront bénéficier du vaccin. La vaccination sera gratuite et non obligatoire. Les Polynésiens restent incertains quant à la question de se faire vacciner ou pas... "On ne sait pas trop ce que ça peut donner quand on est des personnes âgées", confie Colette. "Peut-être oui, peut-être non, hésite de son côté Vatea, Je connais déjà quelqu'un qui s'est fait vacciner, apparement tout va bien pour elle, mais je doute un peu". Laetitia, elle, est plutôt pour. "Si ça peut nous aider à contrôler le virus, ça serait bien". 

Pour se faire vacciner contre la Covid-19, les personnes prioritaires devront se présenter devant les centres de vaccination, qui seront communiqués plus tard. "C'est une question d'organisation. Il y a à la fois la traçabilité des vaccins, le fait que l'unité vaccinale est de 5 personnes (...) Pour le moment, il est question d'organiser ça dans les dispensaires", explique Didier Bondoux, président du syndicat des médecins libéraux. 

Des tournées sont prévues également dans les quartiers pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer vers les centres de vaccination. "La vaccination est quelque chose de sûr. C'est le meilleur moyen qui existe contre les maladies infectieuses (...) Pour le moment, la stratégie vise à protéger du développement de maladie grave et d'hospitalisation", souligne Adam Pierrick, responsable du bureau des programmes de pathologies infectieuses

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live