Vente aux enchères de la bijouterie Michel Horloger

économie tahiti
perles vente aux enchères
©POLYNESIE 1ERE

La bijouterie Michel Horloger, en très grande difficulté avant la crise du covid19, est en liquidation. Une vente aux enchères a donc été organisée. Parmi les lots, des perles, des sautoirs, des bagues... 

C’était la bijouterie de tous les Polynésiens. Située en face de la place Vaiete, la bijouterie Michel Horloger, déjà en très grande difficulté avant la crise du covid19, est en liquidation. Vendredi, des lots de 30 000 perles ont été achetés par des négociants de la place pour 800 000 Fcfp.


La vente aux enchères se poursuit, ce samedi, à Tipaeru’i sous l’œil averti de la commissaire-priseur Laura Chevalier. Des parures de perles, sautoirs, bagues, boucles d’oreilles et des montres ont trouvé acquéreurs à moindre coût. 

Mais ce ne sont ni les bijoux ni les montres qui intéressent Zéno.L’ex-bijoutier âgé de 50 ans a appris le métier auprès de Michel Fouchard. Zéno est aujourd’hui propriétaire des outils de réparation de montres avec lesquels il a travaillé pendant 19 années.
 

Rencontre