polynésie
info locale

Violences faites aux femmes : les associations demandent plus d'aides

femme tahiti
Annick Girardin
©Polynésie 1ère
Après avoir visité le foyer d’accueil pour femmes battues, dimanche 21 janvier, la ministre des Outre-mer a rencontré les associations de lutte contre les violences faîtes aux femmes. Les associations ont fait part de leurs inquiétudes notamment sur la question des aides sociales.
A la mairie de Pirae, dimanche, les associations de lutte contre les violences faîtes aux femmes ont pu faire part de leur doléances ou inquiétudes lors de la rencontre avec Annick Girardin, ministre des Outre-mer. 

Cécile Moreau, présidente de l’association polyvalente d’actions judiciaires (APAJ) a notamment insisté sur ce qu’elle estime être une injustice : à savoir le niveau des aides financières allouées aux femmes dans le besoin. "Il n'y a pas les mêmes aides sociales en Polynésie qu'en Métropole (...) Il y a une injustice de ce côté là, je tenais à attirer l'attention de toutes les autorités afin qu'un système soit trouvé ", explique Cécile Moreau

Interview


En Polynésie française, le bilan est alarmant :  1 femme sur 4 est victime de violences soit 1500 femmes par an.
Publicité