Violences faites aux femmes : le clip qui dénonce

société tahiti
Violence faites aux femmes : le clip qui dénonce
Violence faites aux femmes : le clip qui dénonce ©Polynesie1ere
Vahine Orama a remporté l'appel d'offre lancé par le ministère des droits des femmes de Najat Vallaud Belkacem en France.
L'association, qui œuvre pour le respect et le droit des femmes, a demandé au compositeur et chanteur Moana Louis d'écrire une chanson. Un titre dédiée à la cause des femmes en souffrance, victimes de violence. Une quinzaine de représentantes féminines ont accepté de participer à un clip vidéo qui dit stop à la violence. En 2014, plus de 600 femmes ont déposé plainte pour violences conjugales en Polynésie Française. Notre invitée, Mareva Georges, participe elle aussi à l'aventure, elle est même son ambassadrice.
Vahine Orama a remporté l'appel d'offre lancé par le ministère des droits des femmes de Najat Vallaud Belkacem en France. L'association, qui œuvre pour le respect et le droit des femmes, a demandé au compositeur et chanteur Moana Louis d'écrire une chanson. Un titre dédiée à la cause des femmes en souffrance, victimes de violence. Une quinzaine de représentantes féminines ont accepté de participer à un clip vidéo qui dit stop à la violence. En 2014, plus de 600 femmes ont déposé plainte pour violences conjugales en Polynésie Française. Notre invitée, Mareva Georges, participe elle aussi à l'aventure, elle est même son ambassadrice. ©Polynesie1ere

 

Vahine Orama a remporté l'appel d'offre lancé par le ministère des droits des femmes de Najat Vallaud Belkacem en France. L'association, qui œuvre pour le respect et le droit des femmes, a demandé au compositeur et chanteur Moana Louis d'écrire une chanson. Un titre dédiée à la cause des femmes en souffrance, victimes de violence. Une quinzaine de représentantes féminines ont accepté de participer à un clip vidéo qui dit stop à la violence. En 2014, plus de 600 femmes ont déposé plainte pour violences conjugales en Polynésie Française. Notre invitée, Mareva Georges, participe elle aussi à l'aventure, elle est même son ambassadrice. ©Polynesie1ere