Viriamu Itae-tetaa, pianiste du fenua, admis au Conservatoire national de Paris

musique tahiti
Viriamu Itae-tetaa
©Conservatoire artistique de la Polynésie française Te Fare Upa Rau
Le prodige Viriamu Itae-tetaa, a quitté la Polynésie à l'âge de 13 ans afin de poursuivre ses études de piano en métropole. Après Rouen puis Londres, c'est au Conservatoire national supérieur de musique de Paris que Viriamu a été admis. Un bel avenir s'annonce pour l'enfant du fenua.  
La nouvelle vient de tomber sur Facebook : Viriamu Itae-tetaa, le "pianiste prodige", est accepté au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Un superbe parcours pour l'enfant du fenua, qui intègre le Conservatoire de Tahiti à l'âge de 5 ans, puis quitte la Polynésie à 13 ans afin de poursuivre ses études de piano en métropole, à Rouen plus précisément. En 2019, il intègre le Royal College de Londres, une école de musique prestigieuse située en Angleterre. 

Fin février 2020, c'est au tour du Conservatoire national supérieur de musique de Paris d'admettre Viriamu Itae-tetaa :

Un aboutissement mais c'est surtout un commencement , confie Viriamu au Conservatoire de Tahiti.


L'admission au Conservatoire national supérieur de musique de Paris se fait par un concours qui se déroule sur deux tours.
Lors du premier tour, Viriamu Itae-Tetaa a présenté l'étude 12 op 10 de chopin, "La Révolutionnaire", puis le 20ème prélude fugue de Bach en la mineur "Alborada del gracioso".

Au second tour, il a présenté le prélude 4 livre 2 de Debussy "Les fées sont d'exquises danseuses", puis l'allegro op 8 de Schummann. Un répertoire et une maîtrise qui fait l'unanimité chez les membres du jury de la prestigieuse école.

Un beau futur et une magnifique carrière de concertiste international se dessine à présent pour Viriamu.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live