Zika: l'amertume du Docteur Musso fait le tour de la toile

santé tahiti
Collage Le Point Musso
©Capture écran lepoint.fr
Médecin biologiste à l'Institut Louis Malardé, le Docteur Didier Musso a confié au magazine Le Point son amertume face au dédain des autorités sanitaires françaises pour ses travaux de recherche autour du zika.
Directeur du pôle de recherche des maladies émergentes à l'Institut Louis Malardé, le Docteur Musso était en première ligne lors de l’épidémie qui a touché la Polynésie en 2013 et 2014.  Il a recensé les premiers cas de microcéphalie, qui provoquent aujourd’hui une alerte sanitaire mondiale et de syndromes de Guillain-Barré. Pourtant Seule l’OMS l’a consulte pour son retour d’expérience mais pas les autorités sanitaires françaises. Interrogé par le Magazine Le Point, il regrette « le faible soutien des autorités françaises » lors de l’épidémie. Premier observateur de l'épidémie en Polynésie, il avait notamment évoqué la possibilité d'une transmission par voie sexuelle.
Il affirme aussi que la Réunion et Mayotte doivent se préparer à une épidémie et déclare qu’ « il est illusoire de penser que l'on a déjà fait le tour des complications possibles ».
Voici le lien de l'article du Point.

Plusieurs blogs de la communauté médicale reprennent l’article du Point, notamment le club des médecins bloggeurs :

blog médecins
©DR
Ainsi que le blog de Jean-Yves Nau, journaliste et docteur en médecine. Il publie un article intitulé « Zika et parisianisme : le message de compassion du Pr Goudeau (Tours) au Dr Musso (Papeete) »

journalisme et sante publique
©DR
Voici le lien de l'article du blog.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live