Le transport aérien va mal

transports
Transport aérien
©www.balguerie.com
Le transport aérien va mal selon la fédération nationale de l’aviation marchande. Les professionnels de l’aviation craignent 16 000 pertes d’emploi d’ici 2020. Quel impact pour les compagnies aériennes qui desservent les territoires ultramarins ?
A quelques jours de l’élection présidentielle, la fédération nationale de l’aviation marchande, a alerté les candidats sur les charges trop lourdes qui pèsent sur les compagnies aériennes françaises. En effet les professionnels de l’aviation craignent 16 000 pertes d’emploi d’ici 2020.
La Fédération nationale de l’aviation marchande a fait une cinquantaine de propositions aux candidats. Elle chiffre à 190 millions d’euros, soit plus de 25 milliards de francs pacifique, l’impact de son plan de compétitivité pour le transport aérien français.

Quel impact pour les compagnies aériennes qui desservent les territoires ultramarins ? Eléments de réponses avec Marie Carline Chardonnet :

Transport aérien, 16000 emplois menacés.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live