Hao : la culture de la vanille commence à porter ses fruits

agriculture hao
Hao : la culture de la vanille commence à porter ses fruits
©Polynésie la 1ère
Faudra-t-il compter à l'avenir sur l'atoll de Hao pour produire de la vanille ? En tout cas à l'image de la serre expérimentale mise en place en 2018, la vanille semble bien s'acclimater au climat des Tuamotu.

Début 2018 une serre expérimentale de 144 mètres carrés avec 45 tuteurs a été mise en place d'un commun accord entre la commune de Hao et l'Epic Vanille. Le but, expérimenter la viabilité d'un système de culture de vanille sous serre aux Tuamotu. Aujourd'hui, les résultats sont prometteurs. 

Hao : la culture de la vanille commence à porter ses fruits
©Polynésie la 1ère

En Polynésie, la période de l'apparition des fleurs de vanille se produit à peu près de juin à septembre. C'est un petit événement qui a son importance car cela va permettre de passer à présent aux étapes suivantes de cette culture.

Depuis 1 an et demi, c'est Alexandrine Maihi qui est chargée de s'occuper de la serre. En contrat CAE, elle a suivi plusieurs formations avec l'Epic Vanille, et connaît les différentes étapes de la culture de la vanille " Haapape ", en particulier la pollinisation manuelle indispensable à la fécondation de ces orchidées. Elle explique par exemple qu'il y a pour l'instant 115 boutons floraux matérialisés par un petit ruban rose pouvant contenir jusqu'à 20 fleurs. Ils doivent être fécondés chaque matin lorsque la précieuse fleur s'ouvre. C'est pour cela que pendant la période de floraison, Alexandrine doit se rendre tous les matins à la serre même les dimanches et jours fériés.

Hao : la culture de la vanille commence à porter ses fruits
©Polynésie la 1ère

 

A voir l'évolution de cette serre après 3 ans et demi d'existence, on ne peut s'empêcher de penser à la formidable opportunité pour l'atoll de Hao de pouvoir devenir à terme un atoll producteur de vanille. De quoi d'une part combler le manque d'emplois et d'activités sur l'atoll et d'autre part, aider à l'expansion d'autres secteurs comme le tourisme ou la filière coco.

Depuis l'existence de cette serre expérimentale à Hao, d'autres personnes sur l'atoll se sont d'ores et déjà lancées dans l'aventure.

A l'heure où Hao attend encore des investissements étrangers, en voilà un que chacun peut réaliser et rentabiliser en 5 ou 6 ans dans un secteur qui ne connait pas la crise.