Lucie et Rosalie, pêcheuses de Rangiroa

pêche rangiroa
Pêcheuses de Rangiroa
Lucie et Rosalie vont pêcher au large chaque matin. ©Polynesie.la1ere

Elles maîtrisent l'art de la pêche. Une passion dont elles ont fait leur métier ; A Rangiroa, Lucie Sandford et Rosalie Terii partent chaque matin à la chasse aux gros poissons dans la passe d'Avatoru. 

« Peut-être qu’on aura une chance d’attraper un poisson », espère Lucie. Armées de leurs moulinets et de leurs cannes à pêche, elles forment une équipe de choc. Les deux pêcheuses mettent chaque matin le poti marara à l'eau, et prennent le large... Mahi-mahi, thon ou espadon, elle sont en quête de grosses prises, d'abord pour nourrir leur famille mais aussi pour le plaisir. 

Lucie pêche depuis douze ans. Une passion qu'elle a transmis à ses enfants. Ce sport n'a plus de secrets pour elle. La mère de famille se laisse guider par les oiseaux, pour pêcher à la traîne ou à la bouée. A 46 ans, grâce à l'expérience qu'elle a acquis, elle remonte des thons de 65 kilos. Elle a gagné le respect des vieux pêcheurs de l'atoll. Depuis cinq ans, elle est presque toujours accompagnée de son acolyte, Rosalie. 

Retrouvez le reportage de Belen et N.Mourad :