Le tourisme repart petit à petit à Rangiroa

tourisme rangiroa
Le tourisme repart petit à petit à Rangiroa
©Polynésie la 1ère

Depuis la réouverture début mai 2021 des frontières, la Polynésie accueille doucement des touristes. En majorité des Américains. Beaucoup se dirigent vers Bora Bora, mais aussi à Rangiroa. Là-bas, ils logent à l'hôtel, mais pas dans les pensions de famille, choisies davantage par les Européens.

Depuis la réouverte des frontières, petit à petit les clients américains reviennent à Rangiroa. Mais l'essentiel de la clientèle reste concentrée sur le marché local grâce "aux promotions liées au salon du tourisme", note Gérard Garcia, directeur de l'hôtel Kia Ora.

Le tourisme repart petit à petit à Rangiroa
Les Européens et les Métropolitains représentent les deux-tiers de la clientèle de la pension Cécile. ©Polynésie la 1ere

 

Rangiroa, les Tuamotu et les îles en général, à part Bora Bora, ont toujours focalisé sur le marché de l'Europe, dont une clientèle française à plus de 40%. Les pensions de famille attendent donc avec impatience son retour. C'est de la pension Cécile, dont le responsable Taurama Sun, explique que "60 à 70% de la clientèle est européenne".

Les hôtels demandés

 

Avec l'ouverture de frontières, l'hôtel Kia Ora commence à avoir de nouvelles réservations et un bon taux d' occupation pour les mois de juillet et d'août, mais beaucoup des familles avec des enfants ont annulé leurs vacances ces dernières semaines.

Le tourisme repart petit à petit à Rangiroa
Avec peu de cas de covid et encore peu de touristes, la Polynésie et les îles en particulier représentent un havre de paix pour les touristes. ©Polynésie la 1ere

 

Il y a des pays comme le Canada, où le taux de vaccination est élevé, mais ses ressortissants attendent toujours de pouvoir voyager au paradis. Une situation injuste, regrette Gérard Garcia. Beaucoup de tour-opérateurs canadiens le contactent pour lui demander "quand est-ce qu'ils pourront lui envoyer des clients ?". Car au Canada, il existe un pourcentage d'habitants qui sont complètement vaccinés, donc susceptibles de voyager. 

Pays "safe covid"

 

Selon les Marino, des touristes américains vaccinés, l'entrée en Polynésié n'est pas compliquée si on suit les procédures. Une fois sur le territoire, ils ont été très contents d'être arrivés dans un pays "safe" et avec très peu de touristes. Les mesures sanitaires en Polynésie, ainsi que celles de l'hôtel, rassurent donc les touristes qui profitent de la qualité de la nourriture et la tranquillité. "On se sent comme a la maison et les plongées à Rangiroa sont les meilleures du monde", explique madame Marino.

Le tourisme repart petit à petit à Rangiroa
M. et Mme Marino pas peu fiers d'être en vacances à Rangiroa. ©Polynésie la 1ère

 

Regardez le reportage de Natacha Szilagyi :