Plus de 263 millions de travaux pour les aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa

transports raiatea
Aérogare de Raiatea
©christophe marquand

A ces investissement s'ajouteront d'importants travaux de surfaçage des pistes de Raiatea et de Rangiroa.

En application des trois conventions d’exploitation relatives à la gestion des aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa, pour une durée deux ans, signées le 2 septembre dernier par le ministre du Logement, en charge des transports interinsulaires, Jean-Christophe Bouissou, et la société ADT (Aéroport de Tahiti), il a été procédé, lundi 29 mars, à la signature d’une convention de maîtrise d’ouvrage déléguée à ADT pour l’exécution des programmes d’investissements.

Les programmes d’investissements retenus sont regroupés en trois autorisations de programme:

Aménagement et travaux divers aérodrome de Bora Bora, pour un montant de 134 800 000 cfp

Aménagement et travaux divers aérodrome de Raiatea, pour un montant de 114 300 000 cfp

Aménagement et travaux divers aérodrome de Rangiroa, pour un montant de 14 700 000 cfp

Les autorisations de programme ci-après feront l’objet d’une future convention de maîtrise d’ouvrage déléguée :

Resurfaçage de la piste de Raiatea, pour un montant de 417 000 000 Fcfp

Resurfaçage de la piste de Rangiroa, pour un montant de 536 000 000 Fcfp

Ces conventions d’exploitation des trois aérodromes avec ADT arrivent à échéance au 30 septembre 2022. Pour organiser la continuité d’exploitation de ces aérodromes, la Direction de l’aviation civile prépare un appel d’offres de délégation de service public (DSP) qui sera publié dans le courant du mois de juillet 2021.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live