Rikitea : le bon café de Mama Tepa

agriculture rikitea
café de Rikitea
©Polynésie la 1ère
Être auto-suffisant et produire sa propre nourriture. Un thème qui a repris de la vigueur avec le confinement. A Rikitea, Mama Tepa, comme on l'appelle, n'a pas attendu la crise du coronavirus pour produire son propre café... Rencontre. 
 
"Je suis née dedans". Tepavovovai Dorchain dite mama Tepa a grandi avec le café. "Toute petite à 4 pattes, j'étais déjà dans le faapu café". C'est après son retour de Métropole que mama Tepa a renoué avec ses lointains souvenirs d'enfance. Sur les collines de Rikitea, aux Gambier, des cafetiers sont plantés depuis plus d'un siècle selon mama Tepa. 
 
café rikitea
©Heifara Swartz

Cette tradition, mama Tepa la transmet aussi aux plus jeunes. "On ramassait le café dans une bassine, après on pouvait aller jouer", confie Keissy. Mama Tepa tient à apprendre tout ce que ses parents lui ont déjà transmis. "Beaucoup veulent revenir au fenua, et bien voilà, il y a du travail. Il n'y a plus besoin d'aller acheter du café !". 
 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live