De la vanille aux Tuamotu

agriculture tuamotu-gambier
De la vanille aux Tuamotu
De la vanille aux Tuamotu ©Polynesie La1ere
Plusieurs atolls dont Takapoto abritent des vanilleraies pilotes.
 
La demande de vanille explose dans le monde et les gousses Bourbon produites dans l’Océan Indien, à Madagascar et à La Réunion en particulier, se taillent la part du lion. Néanmoins, la vanille de Tahiti se distingue auprès des puristes et des grands chefs cuisiniers pour sa saveur et ses qualités organoleptiques uniques. Les volumes produits et exportés au départ de Tahiti sont relativement faibles et les gousses de Polynésie réputées chères à l’achat, ce qui en fait un produit de luxe. La filière de production et de distribution est bien en place dans les îles hautes où la liane est traditionnellement cultivée. Ce n’est pas encore le cas aux Tuamotu où une expérience pilote est menée sous ombrières dans plusieurs à Hao, Tikehau, Anaa, Takapoto et Takaroa en particulier. Si les essais sont concluants, la culture de la vanille pourrait proposer sur les atolls une alternative ou un complément lucratif à la récolte du coprah.