Des vols sanitaires en attendant les vols réguliers

transports tuamotu-gambier
air tahiti Takapoto
©Polynésie la 1ère
Des "vols en or"... C'est ainsi que les ont baptisés les habitants des atolls éloignés comme Takapoto. Durant le confinement, les malades n'ont pas été laissés à l'abandon mais évasanés. Un service rendu aux populations qui a permis de limiter les dégâts pendant la crise sanitaire.
 
A Takapoto et Takaroa, les vol sanitaires sont le moyen le plus fiable pour transférer les malade de ces îles éloignées. Réalisés par Air Tahiti, ils sont déclenchés par les médecins de l'île tous les mois et en cas d'urgence grave.

Durant la période de mars à juin, ces vols ont bénéficié à la population. "Heureusement, les vols ont été maintenus pour justement envoyer nos malades, nos personnes âgées, nos mamans enceintes à Tahiti mais aussi pour recevoir nos médicaments à temps", explique Valérie Tahiri, habitante de l'île. Plus de dix évasanés par vol sanitaire ont pu embarquer à Takapoto pour Tahiti.

Mais ces vols n'ont pas servi qu'aux malades car des habitants de l'île bloqués à Tahiti ont aussi pu emprunter les avions, leur permettant de revenir sur leur île d'origine. "Surtout pour ceux qui étaient descendus àTahiti pour quelques affaires et qui étaient coincés, cela leur a permis d'utiliser ce vol sanitaire", souligne Valentine Tehotia, habitante de Takapoto. 
 
©polynesie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live