polynésie
info locale

L'association 193 dit non aux gravats de Hao

nucléaire tahiti
L'association 193 dit non aux gravats de Hao
©AM
L'association 193 a manifesté mercredi 2 novembre à Papeete. Elle s'oppose toujours à l'utilisation des gravats de Hao pour la construction d'une route à Rikitea. L'association anti-nucléaire ne croit pas aux garanties d'innocuité données par le Pays et l'Etat.
L'association 193 manifeste à Papeete. Elle s'oppose toujours à l'utilisation des gravats de Hao pour la construction d'une route à Rikitea. L'association anti-nucléaire ne croit pas aux garanties d'inocuité données par le Pays et l'Etat. Et ce matin, munis de pancartes et de banderole, plus d'une trentaine de militants ont tenté d'avoir un rendez-vous avec Edouard Fritch. Mais le président du Pays est actuellement aux Iles sous le vent pour Hawaiki Nui. Cette manifestation n'est qu'un début explique Frère Maxime, de l'association 193, interrogé par Axelle Mésinèle

L'association 193 dit non aux gravats de Hao


L'association 193 dénonce également des pressions qui seraient exercées sur le maire de Rikitea, Vai Gooding pour qu'il accepte d'utiliser le gravats litigieux.
Certains de ses projets auraient été mis en suspens par le Pays selon Jerry Gooding, président de la section 193 à Rikitea.
Il répond à Floriane Hours.

L'association 193 dit non aux gravats de Hao


Tout est faux répond Vai Gooding. Le tavana de Rikitea dément ces accusations de l'association 193. Vai Gooding interrogé par Serge Tau.

L'association 193 dit non aux gravats de Hao


Le maire de Rikitea a prévenu l'association 193, si dans une semaine il ne reçoit pas les résultats des analyses, il utilisera le gravier venu de Hao.
Les sacs arrivés de Hao, la semaine dernière sur le Nuku Hau, sont toujours entreprosés sur le quai de Rikitea.

L'association 193 dit non aux gravats de Hao
©AM

Communiqué de la présidence suite à la réception de la délégation 193

Rapport d'analyse des gravats de Hao fourni par la Présidence

 

Publicité