polynésie
info locale

Ferme aquacole de Hao : l’investisseur cherche à rassurer

emploi tahiti
Tahiti Nui Ocean Foods à la présidence
©La 1ère / Heipua Teuira-Van Bastolaer
Un point sur l’avancement du chantier a eu lieu ce mardi matin à la présidence avec la société chinoise Tahiti Nui Ocean Foods. L’investisseur assure que sa priorité est de préserver l’environnement et qu’à terme 90% des emplois seront occupés par des Polynésiens.
Où en est le projet de ferme aquacole de Hao ? Une réunion a eu lieu ce mardi 29 mai à la présidence pour faire le point en présence du président de la Polynésie française, Édouard Fritch, de plusieurs ministres, du haut-commissaire René Bidal, de Wang Cheng, le PDG de Tahiti Nui Ocean Foods et d’une délégation de l’association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger.

Certains travaux ont déjà été réalisés à Hao. La digue de protection et la route de contournement sont ainsi en place. Il faut encore déplacer la centrale électrique EDT.

Wang Cheng assure que le projet n’a pas été modifié et que sa priorité reste de préserver l’environnement et le renouvellement des ressources inscrit dans un contexte de développement durable.

L’emploi local sera aussi assuré, d’après le PDG de Tahiti Nui Ocean Foods. Il affirme que 90% des emplois seront à terme assurés par des Polynésiens et qu’une nouvelle session de formation de jeunes techniciens sera prochainement ouverte à Shanghai.

Interview



Ferme aquacole de Hao, l’investisseur cherche à rassurer

 

Publicité