publicité

Les fermes aquacoles de Hao exploitées fin 2016 ?

A Shanghai, Edouard Fritch a participé à plusieurs réunions de travail avec Tian Rui International au sujet du projet aquacole de Hao. Le permis d'exploitation pourrait être délivré en septembre 2016, selon la Présidence.

Réunion de travail autour du projet aquacole de Hao. © Présidence de la Polynésie française
© Présidence de la Polynésie française Réunion de travail autour du projet aquacole de Hao.
  • A.L. avec communiqué de la Présidence
  • Publié le

La délégation polynésienne a été accueillie à Shanghai, par Wang Cheng, le président de Tian Rui International, et par Félix Hao, le Secrétaire général de l’APCAE, Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec l’Etranger. Deux personnalités qui se sont déjà rendus au fenua.
 
Lors d'une réunion avec Tian Rui, Edouard Fritch a annoncé que le permis de terrassement de la ferme de Hao pourra être délivré le 15 juin 2016 et le permis de construction de la base vie le 18 juin 2016. Concernant le dernier permis touchant la ferme d’exploitation, le président Fritch pense qu'il pourrait être délivré en septembre 2016, dès que les derniers éléments techniques seront fournis par Tahiti Nui Ocean Foods, la société créée pour le projet de Hao.
 
De son côté, Wang Cheng a réaffirmé que le projet de Hao répondra à des critères de qualité environnementale. Il souhaite que le projet de Hao soit un modèle en matière de développement durable dans le secteur de l’économie bleue. Son souhait est de démarrer le projet le plus rapidement possible. Les marchés visés par TNOF sont les Etats Unis, l’Europe et la Chine.

Des retombées économiques dès les travaux

 
Durant les phases de travaux, monsieur Wang Cheng souhaite faire en sorte qu’il y ait d’importantes retombées économiques pour la population de Hao, aussi bien en matière d’emplois, de besoins en logement pour les travailleurs que pour nourrir l’ensemble du personnel qui travaillera sur le site. 
 
Après les réunions techniques, un peu de tourisme ! Dimanche, la délégation polynésienne a quitté Shanghai et a pris le train à grande vitesse chinois pour aller à Pékin. Les 1500 kilomètres ont été parcourus en 5 heures. Le président Fritch a tenu à se rendre à Pékin afin de saluer madame Li Xiaolin, présidente de l’Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec l’Etranger. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play